Archives du mot-clé : poussière

Rapport ORS 2008

Rapport d’activité de l’Observatoire Régional de la Santé Nord Pas de Calais 2008.

Lire page 46:

Imprégnation par le plomb chez les enfants autour d’une centrale thermique d’électricité dans les communes d’Hornaing, Erre et Helesmes (Nord)

« … Enfin, il convient de garder en mémoire que la campagne de dépistage réalisée au printemps 2008 s’est déroulée après un net renforcement des contraintes réglementaires pesant sur la centrale, en particulier en ce qui concerne ses émissions (nouvel arrêté préfectoral de 2006). Ces contraintes ont conduit l’industriel à différentes mesures permettant d’obtenir une très nette réduction des émissions de poussières. L’analyse que nous avons réalisée ne permet pas de mettre en évidence un lien entre la plombémie de l’enfant et l’activité de la centrale. Elle ne permet cependant pas non plus d’exclure que les mesures prises par l’industriel et/ou la sensibilisation de la population au dépistage et à la prévention du saturnisme infantile menée par les médecins libéraux et la DDASS aient pu avoir un effet bénéfique sur l’exposition de l’enfant.  »

Incinération de déchets bitumineux (1989)

Compte rendu de la réunion publique du 9 novembre 1989, concernant l’incinération des résidus non-pompables des Houillères à la Centrale d’Hornaing.

Question:

Y aura-t-il des investissments pour améliorer la filtration des fumées et des poussières?

Réponse:

Cela est inulile car tous les prélèvements effectués par l’APAVE à ce
jour sont dans les normes, de toute façon si on oblige à un investissement trop coûteux ce sera la fermeture inévitabte de la centrale.

note: en présence des services de l’Etat: DRIRE, Préfecture, Conseillers régionnaux et généraux (Mr Candelier), d’élus,  on ne peut que dénoncer ce chantage à l’emploi. La santé des populations ne pèse pas lourd face à certains intérêts ….. (revenus de taxes professionnelles par exemple)

Lire l’intégralité du compte rendu

 

Commentaires sur le compte rendu. (association APRES)

Durant plus de dix ans, la centrale a eu l’autorisation d’incinérer au maximum 30 000 tonnes par an de braies, goudrons, bitumes et matériaux souillés par ces substances en provenance des installations des Houillères (Arrêté préfectoral du 23 juillet 1990)
Durant plus de 10 ans, c’est plus de 100 000 tonnes de déchets dangereux qui ont été incinérés dans ces conditions inadéquates.
L’exposition aux risques des populations fut importante, et son effet demeure.

Centrale d’Hornaing

Eléments techniques concernant la centrale d’Hornaing.

(Vue du ciel sur Google Map, depuis 2009 une des deux tours réfrigérante a été démolie)

Afficher Centrale Hornaing sur une carte

* Consulter le BASOL (Base de données BASOL sur les sites et sols pollués).
A retenir:
- Nappe superficielle polluée par les phénols
- Surveillance des eaux souterraines mise en place
- Action « plomb dans les sols »

* Basias est une base de données des anciens sites industriels et activités de service établie par le BRGM.
Basias (Centrale d’Hornaing)
Basias (Terril 151)
* Registre Français des Emissions Polluantes

A noter dans ce registre:

- si certains rejets polluants ont baissés de 2006 à 2008 (chrome; mercure; nickel), d’autres ont dans le même temps fortement augmentés, c’est le cas des poussières PM 10 et des oxydes de soufre (SOx)

Rejets NOx, SO2 et poussières

Dans un rapport de l’ORS (Observatoire Régional de la Santé) sur l’impact des rejets atmosphériques des centrales thermiques du Nord, la centrale d’Hornaing apparaît comme un des principaux pollueurs (avec la centrale de Bouchain)

Voir le rapprot de l’ORS