Archives du mot-clé : incident

déc
26

Super phoenix?

Quelle ne fût pas la surprise des Hornaingeois de voir la centrale redémarrer en ce début décembre.
On la croyait à bout de souffle après l’incident sérieux du 24 août à propos duquel le directeur avait admis qu’on avait eu beaucoup de chance qu’il ne soit pas plus grave, E-On se disant de son côté peu surpris au vu de la vétusté des installations.

Cet incident semblait aussi mettre un terme à l’offre de reprise de Sparkling Capital, reparti sans accord d’E-On. (qui va acheter une centrale hors d’usage?)

Des essais de redémarrage semblent avoir été entrepris, en atteste les importants dégagements de fumée noire de la cheminée (le réfrigérant n’a pas été mis en marche tout de suite).
Les voisins n’ont pas manqué de relever d’importants bruits nocturnes à cette occasion.

Centrale SNET E-On Hornaing, le 11-12-2012

Un fonctionnement d’apparence « normal » a pu être observé les 17 et 18 décembre, puis plus rien.

L’association APRES se demande quel était le but de ce redémarrage?

Surtout au vu de l’incident précédent, quels travaux de sécurisation ont été faits?

Les habitants d’Hornaing et des environs encourent-ils un risque industriel majeur en cas de remise en service en l’état?

- – - – - – Mise à jour – - – - – -

Depuis le 7 décembre, la centrale refonctionne.

Pour quelles raisons? Il ne semble pas y avoir de pic de consommation d’énergie …..

 

 

août
26

Sérieux incident à la centrale d’Hornaing

A-t-on frôlé une catastrophe vendredi à la centrale d’Hornaing?

Le directeur du site estime en effet « avoir eu beaucoup de chance cette fois ci » après la rupture d’une canalisation de vapeur haute pression (environ 160 bars). Si par chance aucun blessé n’est à déplorer, il est à noter que la vitre blindée de la salle des machines a été endommagée sous l’effet de la pression et de la chaleur. La centrale a été évacuée.

Les riverains auront noté un long bruit inhabituel lors de cet incident.

Une évaluation des dégâts devrait être faite rapidement.

Dans son communiqué (que nous cherchons), E-ON attribue cet incident sérieux à la vétusté des installations.

Au regard de cet évènement, quels sont désormais les risques industriels et sanitaires pour les populations environnantes en cas de poursuite de l’activité?