Archives de la Catégorie : Air

jan
06

Pollution aux particules fines (PM10)

L’InVS publie dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) n°1-2 du 6 janvier 2015 un article intitulé:

Impact à court terme des particules en suspension (PM10) sur la mortalité dans 17 villes françaises, 2007-2010

La région Nord – Pas de Calais y apparaît avec 3 villes Lille, Lens, Douai.

Lille est la seconde ville la plus polluée aux particules fines d’après cette étude, Lens et Douai se placent également dans le peloton de tête.

Voir l’étude de l’Invs

mai
05

Information PCB

Une ressource cartographique documentée sur la pollution aux PCB dans notre région (et les autres).

Rappel: Les PCB (PolyChloroBiphényles) sont reconnus comme probablement cancérogènes, et perturbateurs endocriniens.

Accéder à la ressource ici.

mar
07

Pourquoi le charbon n’a pas d’avenir …

Un rapport du HEAL intitulé « Comment les centrales au charbon vous rendent malade » vient de paraître.

On sait qu’une exposition à long terme à l’air pollué est néfaste pour la santé et engendre des maladies chroniques.

Les centrales au charbon sont un vecteur important de cette pollution atmosphérique en Europe.

L’abandon du charbon : une solution gagnant-gagnant pour la santé publique et le
climat
Le rapport de HEAL recommande de ne pas construire de nouvelles centrales au charbon et
l’abandon du charbon en Europe d’ici 2040 afin d’améliorer la santé publique.

La facture sanitaire du charbon atteint 43 milliards d’euros par an.

Les dépenses de santé publique liées aux émissions des
centrales électriques au charbon génèrent un fardeau financier pour la population
européenne atteignant 42,8 milliards € par an. L’évaluation est publiée aujourd’hui dans un
nouveau rapport de l’Alliance pour la Santé et l’Environnement (HEAL)

Lire le communiqué de presse du HEAL

Lire le rapport complet (en anglais)

 

 

jan
13

A toute vapeur!

Le 10 janvier 2013 les rejets de la centrale d’Hornaing offrent une configuration intéressante (et assez fréquente): le mélange des panaches de fumées du réfrigérant et de la chaudière.

La centrale vue du groupe scolaire Lafargue d'Hornaing

La centrale vue du groupe scolaire Lafargue d’Hornaing

Mélange des panaches de fumées, réfrigérant et chaudière

Mélange des panaches de fumées, réfrigérant et chaudière

Pourquoi est-ce intéressant?

Que se passe-t-il réellement lorsque les deux panaches se mélangent?

APRES a depuis longtemps critiqué la non prise en compte de cette configuration de rejets dans les modélisations et les simulations.
De plus, on ne s’intéresse plutôt à ce qui est émis, rarement à ce qui retombe, et sous quelle forme on retrouve les retombées.

Le phénomène de spéciation

La spéciation chimique d’un élément est la distinction entre les différentes formes de liaisons possibles (les espèces) de cet élément dans un environnement donné. (wikipedia)

Autrement dit, le mélange des panaches constitue une modification de l’environnement des rejets, et par conséquent une probable transformation de ceux-ci.

Des composés à priori peu dangereux individuellement (…) peuvent former des combinaisons chimiques dont la dangerosité est élevée. Ce risque n’est malheureusement pas évalué.

En ce qui concerne la centrale d’Hornaing:
- la centrale est hors d’âge (40 ans, un incident technique sérieux en 2012),  au milieu d’une zone urbanisée, à proximité de groupes scolaires.
- le réfrigérant est trop proche de la cheminée de la chaudière (comparé à d’autres centrales), favorisant ainsi le phénomène.
- le charbon brûlé ici est de basse qualité. les rejets sont ceux d’une centrale à charbon: SOx (oxyde de souffre), NOx (oxyde d’azote), poussières, CO2 ….
- l’eau utilisée dans le réfrigérant (traitée pour éviter la propagation de bactéries de type légionella), vient de la Scarpe, rivière fortement polluée en métaux lourds ( voir étude du  S.A.G.E)
Que se passe-t-il donc au milieu de ce panache blanc et gris?
Quelles sont les retombées sur les alentours? (cultures, élevages, villages et villes jusqu’à Saint amand les Eaux au nord)

De nombreuses questions qui restent sans réponses, faute d’études, de volonté politique et à cause d’intérêts autres que celui de l’état de santé de la population …..

jan
12

Pollution atmosphérique

Une série d’articles intéressants sur les études concernant les effets de la pollution atmosphérique sur la santé. Les émissions automobiles et principalement les moteurs diesels sont montrés du doigt.

Depuis plus de 15 ans, les recherches scientifiques apportent des preuves de la toxicité de la pollutionatmosphérique sur la santé et établissent des liens forts entre exposition et morbi-mortalité. Dans sonpremier numéro de 2013, le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (BEH) dresse un bilan desconnaissances et plaide pour des politiques plus radicales.

La pollution due au émission de microparticules par les centrales à charbon est également avérée. (On ne peut s’empêcher d’avoir une pensée pour la centrale d’Hornaing….)

Le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) fait une synthèse du problème de la pollution atmosphérique au niveau européen.

Lire les articles

Lire le BEH du 8 janvier 2013

 

Articles plus anciens «