avr
05

Confectionnez vos propres masques

Un tuto complet et simple pour confectionner selon le modèle AFNOR

Merci à L’Atelier des Gourdes pour ce tuto (cliquez ici)

mar
30

Protégez-vous, protégez les autres!

On est « en guerre » il faut donc entrer en résistance et faute d’arme, on peut au moins avoir une armure, mais il faudra la fabriquer.

Soyons clairs, dans l’immédiat:

Les masques chirurgicaux et FFP2 disponibles en pharmacie sont réservés aux personnels soignants, aux personnes atteintes du Covid19, aux EHPAD, aux personnes fragiles, malades et au personnel qui les prend en charge, aux pompiers…
S’il en reste mais il n’en restera pas, à la 2ième ligne: personnes en contact avec du public : policiers, commerçants, enseignants sur le terrain, administration, poste, transports, éboueurs… la liste n’est pas exhaustive.

Pour les autres il n’y aura pas de masque pour le moment.

Il faudra fabriquer des masques alternatifs en tissus: fabrication individuelle pour ceux qui ont une machine à coudre, sollicitation de couturières locales,  voire d’entreprises du secteur qui pourraient réorienter leur activité comme c’est de plus en plus le cas dans le pays.
Plusieurs versions existent, elles doivent cependant suivre des recommandations précises. Des modèles types sont disponibles: CHU de Grenoble, CHU de Lille, AFNOR.

Tout le monde doit porter un masque pour sortir (Voir l’exemple de Hong Kong) Il s’agit de se protéger et de protéger autrui.

Respecter les consignes strictes d’ utilisation des masques. Si ces règles ne sont pas respectées, le masque perd toute son efficacité. (règles d’utilisation pour le port, le retrait, le lavage)

2 masques au moins par personne sont nécessaires .

ATTENTION:  le port du masque n’exonère en rien des mesures strictes de confinement et des des gestes barrières : distances de sécurité, lavage des mains…

A propos des gels hydro-alcooliques, ceux-ci doivent être utilisés avec parcimonie: uniquement si on n’a pas d’eau et de savon à disposition.

Liens utiles:

mar
26

De l’importance de masques adéquats

L’équipe dirigée par Lydia Bourouiba du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a étudié la façon dont les fluides muco-salivaires se répandent dans l’air lorsqu’on tousse ou qu’on éternue.

Les éternuements produisent des « nuages »  transportant les gouttelettes infectieuses. Sous cette forme particulière les gouttelettes vont 200 fois plus vite que si elles étaient déconnectées les unes des autres.

Les chercheurs parlent de vitesses d’expulsion pouvant aller jusqu’à 50 km/h et de gouttelettes de fluides muco-salivaires pouvant atteindre plusieurs mètres.

sneeze

Bon nombre des plus grosses gouttelettes peuvent parcourir jusqu’à 8 mètres pour un éternuement 6 mètres pour une toux, et rester suspendues pendant jusqu’à 10 minutes – assez loin et assez longtemps pour atteindre quelqu’un à l’autre bout d’une grande pièce, sans parler du système de ventilation au plafond.

Le fluide émerge de la bouche en feuilles qui ensuite se perforent et forment des anneaux au fur et à mesure qu’elles sont étirées par le flux d’air. Les anneaux se cassent, laissant des filaments. De petites perles fluides se forment sur les filaments, qui s’allongent et se fragmentent pour finalement produire des gouttelettes.

Accéder à l’article (en anglais)

mar
26

L’ennemi a un visage. Covid-19

L’ennemi a un visage!
Modélisation du Covid-19 réalisée au microscope électronique par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases.

covid19

sept
30

Réunion publique incinérateur de Douchy jeudi 3 octobre 2019

Une réunion publique d’information sur l’extension de l’incinérateur de Douchy Les Mines se tiendra le jeudi 3 octobre 2019 à 18h30, salle des fêtes de Douchy Les Mines.

https://www.facebook.com/events/2471662526435316/

Articles plus anciens «